Nouakchott,  14/09/2020 Le Ministre des Finances, M. Mohamed Lemine Ould Dhehbi, a présidé lundi, à Nouakchott, une réunion du comité de gestion du Fonds spécial de solidarité sociale et de lutte contre le coronavirus.



La réunion a pour objectif d'étudier et de discuter du deuxième rapport trimestriel sur la situation du fonds, sur le programme de dépenses et de mise en œuvre ainsi que les marchés pour la période allant de juillet à août.

Dans un discours pour l’occasion, le ministre a souligné que la mise en place de ce fonds intervient pour financer le plan d’appui annoncé par le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani à la fin du mois de mars dernier, qui constitue une réponse rapide des pouvoirs publics pour faire face à une pandémie qui menaçait de nombreux pays du monde dans leur existence et affectait négativement le développement économique et social au plan international.

Notre pays, dit-il, Allah soit loué, a pu surmonter les étapes critiques, car notre système de santé s'est renforcé grâce à l'acquisition des équipements médicaux nécessaires et à l’appui du cadre humain.

Il a ajouté qu'au niveau social, l’action a été menée pour améliorer les conditions de vie des populations et pallier aux répercussions des mesures de précaution prises pour lutter contre la pandémie Covid-19, indiquant qu'à cet égard, les denrées de première nécessité ont été exonérés d'impôts pendant le reste de l'année en cours et les transferts en espèces au profit des familles dans le besoin ont été effectués.

Le ministre a expliqué que, dans une démarche sans précédent, le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a annoncé un programme de décollage économique, doté d'une enveloppe financière de plus de 240 milliards d'anciennes ouguiyas, qui sera mis en œuvre sur une période de 30 mois.

   
© Direction de la Tutelle Financière